Boxe Thaï : expérience Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 Oui, la boxe Thai est un sport formidable mais aussi formidablement dur. ...

JE NE PRETENDS PAS  être un expert du Muay Thaï, mais j'ai eu quelques expériences que j'aimerais vous faire partager. D'autant plus quand vous vous entrainez à Bangkok, sous une température extérieure de + 40°, dans le camp d'entrainement de " Monsieur PEK" au ROMPO GYM. Un petit camp qui ne paie pas de mine comme bien d'autres, sans fioritures... des sacs éventrés, des tapis déchirés,  jonchés au hasard d'un poste d'entraînement à même le sol... un ring malgré tout, certes pas tout jeune mais qui tient bon encore, même s'il en a vu passer... des boxeurs Thaï, mais aussi étrangers.

Car PEK comme on le surnomme a été un "GRAND CHAMPION"... il y a de nombreuses années. On le voit à l'ampleur de son ventre : oui,  Champion du LUMPINI STADIUM ! La référence en la matière. Mais depuis il s'est consacré à former, à entrainer des futurs petits champions et des champions THAÏ et étrangers, qui veulent se "tester" en Thailande et/ou dans les pays voisins.

Sur les photos, on voit justement à mes cotés, un certain Philippe WANET, Belge d'origine, ancien commando Belge,  qui était là , lui pour plusieurs mois, et prêt à tout moment à accepter les combats négociés par PEK. La chance a voulu qu'il soit présent au moment où j'y étais et que je puisse m'entrainer avec lui et mon ami Frédéric TRAN.

Le soir venu, nous partions tous les trois avec PEK au LUMPINI, pour voir des combats et surtout "PARIER" sur les vainqueurs. Enfin surtout PEK, qui connaissait très bien les boxeurs et qui gagnait assez bien sa vie ainsi. Oh oui... il m' incitait à parier, mais comme par hazard, je ne gagnais pas ??? lui oui !!  Il faut dire qu'ils sont très forts et très malins ces Thaïlandais, mais tellement gentils et sympatiques, alors que dire ? ça faisait partie du folklore.

Des très bon souvenirs,  car je suis allé plusieurs fois durant plusieurs années m'entrainer au ROMPO GYM, et retrouver des nouveaux Champions et des  " pas " champions... qui m'ont tellement appris, même dans les pires conditions d'hygiène. Faut dire que quand on monte sur le ring au ROMPO, on fait son round,  puis on vous jette un louche d'eau glacée à travers la "gueule", venue d'une sorte de marmitte géante avec un énorme bac de glace à l'intérieur, puis on boit chacun à son tour dans la louche... Aux alentours se promènent ça et là, impassibles, quelques gros rats et de nombreux cafards " géants"  font la farandole sous la musique du poste de radio d'un autre monde de MR PEK.

J'ai eu cette chance de revenir avec des techniques notamment de corps à corps très efficaces. C'est encore cette expérience que je fais partager aujourd'hui à mon groupe dans le cadre de l'AR2.

Merci à la BOXE THAI... merci à PEK,  et à bien d'autres...  et surtout beaucoup de respect à tous ces boxeurs si courageux et valeureux.