Les Formateurs de l'AR2, en stage de Combat Russe Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 Les formateurs de l’Académie Ros Défense AR2 en formation de « combat russe ».

L’AR2, Académie  Ros Défense, spécialisée en « self défense », est toujours à la recherche de nouveautés permettant d’affiner sa formation et surtout d’élargir son panel de techniques enseignées durant les cours et les stages.

" A l'AR2, il n'y a pas de grand GOUROU, qui impose sa dictature ou sa nomenclatura. Tout le monde apprend et doit continuer d'évoluer: moi aussi, je dirais même : surtout moi ! " . Tous ces efforts je les fais dans le but de progresser et de transmettre grâce à d'autres personnes, qui ont une conception et des techniques différentes, toujours intéressantes à connaître ou à tester. Il suffit d'être "ouvert" et de savoir trouver ce que l'on cherche.



A ce titre Eddy ROS formateur et fondateur, et Jean Jacques RODRIGUEZ  son assistant-formateur se déplaceront en région Parisienne pour participer au stage exceptionnel de Vladimir KHOUDENKIKH (Participant au festival d’arts martiaux de Bercy).


 Vladimir a créé en 2000 une forme de self défense appelée «  combat russe », sur les bases du « sambo », de nos jours bien connu du public. Il était membre des forces spéciales de l’armée russe et instructeur des « Spetsnaz », une unité de commandos d’élite, à PERM en Sibérie. Son expérience  lui a permis de créer une méthode de self défense bien particulière  « collant » bien entendu à la réalité, en éliminant tout ce qui est irréalisable en combat urbain, c'est-à-dire en mise en situation «  sur le terrain ». Ces techniques de défense  ont été évidement testée en situation réelles et «  extrêmes ». Le dessein de sa formation correspond exactement à la forme d’enseignement  proposé dans les cours et les stages de l’Académie Ros Défense.

Eddy ROS connaît déjà l’efficacité des techniques de Vladimir. Il souhaite continuer sa progression technique afin de la transmettre au sein de l’AR2, et former aussi son fidèle ami et assistant Jean Jacques RODRIGUEZ.

«  La self-défense n’est pas un sport car il n’y a pas de règle… On doit tout apprendre, on doit savoir tout faire pour se dégager d’une situation critique, quelque soit le type d’agresseur. On ne cesse jamais d’évoluer et de compléter ses connaissances, quelque soit son âge. Mon enseignement n’aura de limite que celle de mon imagination et de ma motivation.»